Première semaine deux animés

written by yato in La Chronique Des Animés
La Chronique Des Animés

Dans cette série Pinguin nous propose son avis sur différents animés !

Version vidéo (15 minutes) : https://www.twitch.tv/videos/359771744

 

Death March to the Parallel World Rhapsody

 

 

            Ichirō Suzuki est un développeur travaillant dans une boîte de jeux vidéos. Il croule sous le travail et les demandes changeantes des clients que son chef lui rapporte. Il s'acharne sans relâche, travaille le week-end et plusieurs jours d'affilée. Une Death March (c'est dans le titre).

            Comme tout bon développeur qui passe ses journées à corriger des bugs, Ichirō les teste sous le pseudonyme de Satō (prononcer Satouu). Après 3 jours de death march, il prend enfin le temps d'aller dormir. C'est là que l'animé commence.

 

            Ichirō se réveille en plein milieu d'un monde étant trait pour trait le jeu qu'il développait avant de s'endormir : War world. Sous le nom de Satō, il va parcourir ce vaste monde qui l'attend !

            Je ne vais pas spoiler, sinon vous ne regarderiez pas, mais même si le concept a déjà été vu entre Log Horizon ou Sword Art Online, Death March s'installe dans un autre genre et nous fait partager la véritable découverte d'un jeu par un de ses développeurs. Et bien sûr, il y a des filles, sinon quel intérêt ? Rassurez-vous, pas de moment gênant de maladresse !


            Cette œuvre n'est pas un coup de cœur mais je le classe dans les bons animés divertissants avec une note de 15/20.


            Disponible sur Crunchyroll en 12 épisodes, une suite serait prévue pour 2019 !

            OP : https://www.youtube.com/watch?v=qMeC9fydMaI

 

My first girlfriend is a Gal

 

 

            Jun'ishi hashiba est puceau. Il est au lycée et lui et ses amis désespèrent un jour d'être dépucelés, tout en étant sous couvert d'un faux dégoût des couples.
            Yukana Yame est une « Gal », une bimbo de la classe. Elle a les cheveux colorés, porte du vernis et des bijoux. Et bien sûr, a une forte poitrine. Je n'en dis pas plus.

 

            Après une discussion entre puceaux à la pause repas, les amis de Jun'ichi décident au hasard qu'un des quatre amis doit aller se déclarer à ladite Yame-san. C'est évidemment notre pauvre héros qui s'y colle.

            Pas de spoil, encore une fois ! Sachez pourtant que cet animé est rafraîchissant et donne un réel espoir aux mecs banals de trouver une copine qui en vaut le coup et dont on ne se sent pas méritant. Ce n'est pas une histoire à l'eau de rose, et le protagoniste ne reçoit pas des punitions injustes dans le style Love Hina (en gros, pas de malentendu).

 

            Cette œuvre nous offre un vent de nouveauté dans le monde du manga et de l'animé, je lui mettrais une note de 16/20.

            Disponible sur Crunchyroll, série terminée en 10 épisodes et un OAV.
            Op : https://www.youtube.com/watch?v=MRufHE4cON0