Zoom sur : le Speedrunning

written by necromeerkat in Zoom
Zoom

Je vous explique aujourd'hui ce qu'est le Speedrun dans un nouveau format : ''Zoom sur''

Zoom sur : le Speedrunning

https://i.dbree.online/ASiR9joacjwLzg/original_dc6018f2013e32f137fd67190e693e85.jpg

 

Le ''Speedrun'' ?

Le speedrun est une pratique de jeux vidéos apparue en 1993 dans la communauté de joueurs de Doom car le jeu permettait de partager ses parties. Les joueurs se sont donc mis à rivaliser entre eux sur le temps qu'ils mettaient à terminer un niveau. En 1994, un joueur anglais du nom de Simon Widlake crée "Compet-n" lors de la sortie de Doom 2, c'étais le plus vieux site (aujourd'hui disparu) qui conservait les temps de jeu des joueurs. En 1998 est apparu Speed Demos Archive, un site qui prend la relève sur Compet-n et qui aujourd'hui détiens la plus grosse base de données de temps de speedrun.

 

Différents runs

Il existe plusieurs types de speedrun qui dépendent de la technique ou du matériel :

Le speedrun SS, ou Single Segment

Ce type de speedrun est celui où le joueur réalise un temps sur tout le jeu, du début jusqu'au dernier boss/ dernière course. Il n'y a aucune coupure, et ces runs peuvent atteindre plusieurs heures sans s'arrêter. Ce sont les plus durs car le performeur ne dois réaliser aucune erreur fatale en dépis de la fatigue.

Le speedrun MS, ou Multi Segment

Les speedrun MS sont des runs où chaque niveau est réalisé séparément. Chaque partie du jeu est ensuite mise bout à bout pour donner le run final.

Le speedrun IL, ou Individual Level

Ce type de run ne se réalise, comme son nom l'indique, que sur un seul niveau. Ces runs sont les plus courts mais aussi parfois les plus techniques car les centièmes de secondes sont primordials.

Le speedrun TAS, ou Tool-Assisted Speedrun

Lors de ce type de run, le joueur s'aide d'un émulateur et / ou d'outils qui vont lui permettre d'aller plus vite ou de commettre moins d'erreurs; par exemple en réalisant de l'auto bug-exploit, ou en ralentissant les images par seconde dans le but d'être plus précis. Ces pratiques sont parfois assimilées à de la triche car le logiciel manipule le jeu.

 

Particularités

Le bug-exploit est la plupart du temps autorisé lorsque le glitch est présent dans le jeu de base. Par exemple, dans le jeu Super Mario 64 (1996) un glitch très connu par la communauté permet d'accéder au boss final en étant en possession de seulement 16 étoiles, au lieu des 70 requises normalement. Il est réalisé en plaçant un lapin à un endroit très précis, ce qui permet de passer à travers une porte normalement infranchissable.

Certains speedruns de jeux sont particuliers, comme le jeu Portal (2007) dans lequel les runs sont réalisés à reculons car le jeu est codé de façon à ce que les mouvements arrières aient une vitesse légèrement plus élevée que les mouvements avant.

Lors de certains évènements caritatifs, les spectateurs qui font des dons peuvent influencer le déroulement du run, c'est notamment le cas lors des runs sur le jeu Super Metroid, où le dilemme est de mise entre le génocide ou la protection des animaux.

Records notables

  • Portal en 7 minutes, 27 secondes et 190 millièmes par CantEven (SS) et en 5 minutes et 13 secondes par Jukspa (TAS)
  • Super Mario Bros. en 4 minutes et 55 secondes par somewes (SS) et en 4 minutes et 54 secondes par HappyLee (TAS)
  • The Legend of Zelda : Ocarina of Time (1998) en 17 minutes et 4 secondes par Torje
  • TrackMania Turbo solo en 4 heures et 30 minutes par RastaBobby (SS)

Évènements

Games Done Quick est un marathon consacré au speedrun et dont les dons iront à des oeuvres de charité. L'édition 2019 se déroulera du 6 au 13 janvier 2019 à Rockville (US). Son équivalent europpéen est ESA Marathon, dont il existe un ESA Summer et un ESA Winter.

En France il existe le marathon Bourg-la-run qui se passe à Bourg-la-Reine et qui dure 50 heures.

Comment written by RastaBobby on 2018-12-23

Ça parle de moi héhé !

Comment written by Yato on 2018-12-23

RastaBobby:
Ça parle de moi héhé !

GG